Module destiné aux étudiants de master suivant le module création d'entreprise ou désireux de créer une entreprise. Etudiants de deuxième année des Masters ESS-FIGES, Métiers du Livre et de l'édition, Design-Sciences Sociales

Ce cours donne les repères fondamentaux en économie de l’environnement pour appliquer les principes et les concepts économiques aux politiques publiques d’environnement. Après avoir rappelé les fondements de l’économie de l’environnement, une spécialité partagée entre trois approches d’inégale influence (section 1), le premier chapitre analyse les principaux enjeux philosophiques de l’analyse économique de l’environnement (section 2). Le second chapitre se consacre à l’approche économique dominante de l’environnement pour montrer qu’il s’agit d’une construction "dé-socialisée" et "dé-naturalisée" des rapports économie/environnement. Après avoir exposé le cadre néoclassique d’analyse des problèmes de pollution comme des phénomènes d’externalités négatives empêchant la realisation d’un optimum de Pareto (section 1), le cours examine l’optimum de pollution et les méthodes d’internalisation qui en découlent (section 2). Enfin, le cours revient sur les différentes méthodes d’évaluation monétaires des biens environnementaux proposes par la théorie standard (section 3). Il s’efforce à la fois de développer la pensée critique et d’étendre les capacités analytiques de raisonnement des étudiant.e.s.
Ce cours a pour objectifs de saisir les enjeux relatifs aux services publics en France. Notamment, nous abordons une série de faits stylisés sur leurs évolutions avant de dresser une évolution historique et théorique. Enfin, nous aborderons l'influence de la construction européenne sur la définition des services publics en France ainsi que sur leur organisation.
modalités d'évaluation
Selon les sociologues, l’entreprise représente une institution de la société contemporaine. Elle ne se réduit pas à sa fonction purement économique et productive, elle comporte aussi une dimension non-économique et sociale importante. Elle représente un lieu de pouvoir et de lutte, de rationalisation, de production de règles et d’institutions, de coopération, de socialisation (construction des identités). Elle interagit avec la société environnante. L’objectif du cours est d’apprendre aux étudiants la prise en compte de ces dimensions sociologiques dans le diagnostic organisationnel d’une entreprise.
Ce cours est dispensé aux étudiants en alternance M2TERH du département AES.
- liste (non exhaustive) des enseignants encadrants les mémoires en M2
- canevas du mémoire
Objet du cours : Le cours aborde les relations professionnelles sous l’angle des rapports collectifs de travail, établis entre l’employeur et l’ensemble des travailleurs de la structure. Les travailleurs bénéficient d’une représentation indirecte à travers les syndicats et leurs organes, mais aussi directe par l’intermédiaire des élus du personnel. Les rapports collectifs de travail se traduisent, concrètement, dans l’exercice du droit syndical, les prérogatives des représentants désignés ou élus, les négociations collectives et les conflits collectifs.

Objectifs généraux : Acquérir des compétences théoriques et pratiques, permettant leur mise en œuvre dans des situations réelles, dans le domaine du droit des relations collectives du travail appliqué à la pratique des entreprises.
Ce cours permet aux étudiants inscrits en M2 FIGES d'accéder aux ressources enseignant.
Après une introduction sur l'environnement juridique, le cours, s'appuyant sur le parcours classique d'un exportateur national, s'attache aux modes d'accès aux marchés étrangers ainsi qu'aux principales opérations et techniques du commerce international.
Enseignement mutualisé entre les étudiants de 2ème année des Master ESS parcours FIGES et Master LEA parcours CI-PECO, il consiste en une présentation à la fois de l'économie et du management des entreprises dans les Pays En Transition, et en une introduction aux réseaux d'économie sociale et solidaire qui émergent dans les PECO. Ils visent à ouvrir la culture ESS des étudiants à d'autres formes de "Social Enterprises in the EU".
La contextualisation du modèle comptable, financier et du contrôle de gestion, interroge le modèle associatif tant au niveau d'une mutation contextuelle en cours, que du passage d'un modèle de pilotage "bienveillant" à celui qui allie stratégie et financement. Outre la présentation des méthodes et des techniques, c'est à une analyse critique que se livre également cet enseignement.
Ce cours a pour objectif d'éclairer les étudiants sur le fonctionnement de la démocratie locale en France.